Contrefaçon de brevets, Daliform Group gagne le procès

condanna-geoplast-vittoria-daliform-600x300
Une victoire au niveau international jugé par le tribunal de Venise au profit des sociétés Daliform Group et T.P.S. contre des sociétés de Padoue pour contrefaçons de brevets industriels. En plus d’avoir à défendre la propriété industrielle de ses brevets au niveau international.

Après une « bataille » qui a duré six années, la Cour de Venise – Section spécialisée dans la propriété industrielle – a condamné les sociétés GEOPLAST S.p.A. et GRANPLAST 2001 Srl, localisées à Grantorto, de payer plus de 1,5 Millions d’Euro à la société Daliform et TPS (y compris les pénalités et dépenses associées.)

Dés Mars 2011, des mesures de précaution et d’interdiction de production et de commercialisation avait été prises à l’encontre de Geoplast pour les produits « ELEVETOR » et « NAUTILUS » et plus tard, en Septembre 2013 sur le produit « Nautilus EVO ». Ces derniers étant des contrefaçons Geoplast correspondant aux systèmes originaux ATLANTIS et U-BOOT BETON ®(brevets Daliform Group), qui ont fait la réputation de Daliform auprès d’Architectes mondialement connus tel que Renzo Piano, Paolo Portoghesi, Mario Botta, Zara Hadid, Libeskind, Arata Isozaki, Jean Nouvel et beaucoup d’autres encore…

Cette sentence a été publié le 29 septembre 2016 dans le « Corriere della Sera » et le 30 Septembre 2016 dans « Il Sole 24 ORE » – conformément à la décision de justice et aux dispositions de la Cour elle-même.